Histoire des 2 communes

Contenu de la page

Saint-Vincent-les-Forts est une ancienne commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Elle est une commune déléguée de Ubaye-Serre-Ponçon suite à sa fusion le 1er janvier 2017 avec la commune de La Bréole pour former la commune nouvelle de Ubaye-Serre-Ponçon.

Ses habitants sont appelés les Pangouniers.

DEUX VILLAGES :

Le village chef lieu semble être le village historique de Saint Vincent les Forts. Son église érigée en contrebas du fort date du XVIe Siècle. La nef est en berceau plat, l’abside est désaxée. Une première église aurait été édifiée sur le même emplacement en 1237.
Le village du Lautaret se situe plus bas, à l’altitude 1100, à proximité de la départementale 900b menant vers Barcelonnette. Ce village qui appartient à la commune de Saint Vincent les Forts aurait, d’après les anciens toujours eu une vie autonome. Avec, dès le début du siècle dernier son école, la poste et le cercle républicain, le village était un carrefour facilitant les échanges. En effet, avant la construction du barrage (1960) les routes de Pontis à Seyne et de Gap à Barcelonnette s’y croisaient. Son église « Notre dame de l’Assomption » fut construite début XIXe Siècle par les paroissiens qui trouvaient le chemin trop long pour se rendre à l’office de Saint Vincent les Forts.

Géographie

Le village est placé à 1 300 m d’altitude, au carrefour des routes de Barcelonnette et d’Embrun, sur un promontoire dominant le lac de Serre-Ponçon.

Son site était vanté dans les années 1930

Géologie

Lors des deux dernières grandes glaciations, la glaciation de Riss et la glaciation de Würm, la commune est entièrement recouverte par le glacier de la Durance

Relief

Col Saint-Jean ;

Sommet de Dormillouse (2 505 m).

Environnement

La commune compte 1 035 ha de bois et forêts, soit 45 % de sa superficie

Lieux et monuments

L’importance stratégique du carrefour a valu à Saint-Vincent-les-Forts de nombreuses fortifications au cours des siècles 42 : batteries, redoutes, forts. Les principales sont :

Le fort de Saint-Vincent, construit entre 1693 et 1700, modifié au début du XVIIIe siècle, puis renforcé après 1873

Le fort Joubert ou Saint-Vincent (plans de Vauban, construction par Richerand) construit entre 1693 et 1700. Une tour est munie de hourds. Le fort est classé

La redoute de Chaudon (1879-1883) ;

La Tour Vauban à machicoulis, sur le Rocher de Guerre, construite par Richerand en 1696, en défense avancée vers le nord ;

La batterie du Châtelard (1883-1885), en maçonnerie, qui battait la vallée de l’Ubaye et était protégée par une crête d’infanterie située plus haut ;

La batterie du Colbas (1883-1887), qui protège les arrières de l’organisation défensive de l’Ubaye ;

La caserne Courtigis, au Chaudon, qui logeait les troupes mobiles et les garnisons des défenses détachées.

Autres monuments :

 

Eglise Saint-Vincent (xvie siècle), avec une nef en berceau plat. La double abside est désaxée45 ;

Eglise Notre-Dame-de-l’Assomption au Lautaret, érigée en paroisse au début du xixe siècle mais qui existait déjà auparavant17,14 ;

Chapelles au Bronsinq, aux Berlies, aux Rollands

Les hameaux :

Les Terrasses

L'Auchette

Les Garreaux

Les Chabrands,

Les Berlies ou Berlis (chapelle Saint-Antoine)

Les Giéris

Les Rollands

Les Mathéris

La Combe

Le Villaret, sur un replat dans la pente sous le chef-lieu à l'est, dont le nom atteste l'ancienneté au moins moyenâgeuse.

 

La Bréole

Géographie

Le village est situé à 998 m d’altitude2, et domine le lac de Serre-Ponçon. La commune est limitée à l’ouest par les gorges de la Blanche, qui font la frontière avec les Hautes-Alpes.

Les communes limitrophes de La Bréole sont Rousset, Le Sauze-du-Lac, Le Lauzet-Ubaye, Saint-Vincent-les-Forts, Montclar, Selonnet, Bréziers, Rochebrune et Espinasses.

La commune est principalement desservie par la route départementale RD 900B (ancienne route nationale 100b). La RD 7 permet de rejoindre le bassin de Seyne par le col des Fillys.

Géologie

Lors des deux dernières grandes glaciations, la glaciation de Riss et la glaciation de Würm, la commune est entièrement recouverte par le glacier de la Durance3.

Relief

Le Collet, à 991 m, sur la RD 900B, vers Saint-Vincent-les-Forts et la vallée de l'Ubaye ;

Col des Fillys à 1 322 m, vers Selonnet ;

Col de Charamel ;

Col de Font-Sainte.

Environnement

La commune compte 1 339 ha de bois et forêts, soit 34 % de sa superficie1.

Hameaux

Champcelas

Charamel

Costebelle

l’Egaye

les Eyrauds

Fermeyer

la Garde

les Goirands

la Rouvière

les Laphonds

Images
Image
Chalet d'Heidi
Image
Mairie d'Ubaye-Serre-Ponçon
Image
Entre lac et montagnes...
Image
Saint Vincent les Forts
Image
La Bréole